Pour ne jamais oublier ! Le rôle essentiel des enseignants Cambodgiens..

Des survivants du régime Khmer rouge attendent d'entrer dans le tribunalDes survivants du régime Khmer rouge attendent d'entrer dans le tribunal

Difficile pour les enseignants cambodgiens de définir un khmer rouge à leurs élèves, déjà par méconnaissance de l’histoire et le peu d’informations des manuels d’histoire.

Ils ne pouvaient s’exprimer librement qu’après la chute du régime en 1979, et c’est un sujet qu’ils ne pouvaient aborder que très rarement avec leurs étudiants..

 

Professeur Cambodgien et ses éleves

Professeur Cambodgien et ses élèves

Des professeurs en mal de connaissance

Quand les étudiants s’interrogeaient sur l’histoire de ce régime responsable de la mort de plus du quart de leur pays, les professeurs ne leur parlaient que de leurs propres expériences.

Pendant de longues années, les livres d’histoire n’évoquaient que furtivement le sujet, l’avenir politique du Cambodge était trop incertain au lendemain de la dissolution du régime et les détails souvent dissimulés par la politique de l’époque.

 

En fait, Peu de professeurs n’osaient s’exprimer, les khmers rouges ne pouvaient évoquer pour les étudiants, que le nom donné aux partisans du parti communiste cambodgien, responsable du génocide des opposants.

Ce n’est qu’en 2009, 30 ans après la dissolution de ce régime, que le Cambodge approuve son premier manuel sur l’histoire du khmer rouge. Il intègre désormais le programme scolaire officiel. Cependant, avant que les professeurs puissent apprendre cette histoire a leur élèves, il doivent déjà l’apprendre eux-mêmes..

 

Apprendre pour ne jamais oublier et éviter que cela se reproduise

Wan preung est un de ces professeurs qui a eu le courage et la volonté de retourner à l’école afin d’apprendre les événements survenus dans son pays. Les cours sont organisés au centre de documentation du Cambodge. On y apprend notamment que le khmer rouge visait prioritairement les intellectuels, afin de créer sa propre version d’une société agraire, que les professeurs étaient rassemblés puis exécutés. C’est aujourd’hui à ces rescapés de l’enfer, de transmettre à cette nouvelle génération ce sordide héritage.

 

Centre de documentation du Cambodge

Centre de documentation du Cambodge

Plus de 3000 professeurs ont suivi cette formation spécifique, les leçons sont intenses pour chacun d’entre-eux et commencent par des informations de base : Qui était Pol Pot ?, comment les khmers rouges sont-ils parvenu à prendre le pouvoir ?..

Les leçons suivantes abordent la partie politique du régime, l’expérience des victimes mais aussi les stratégies d’apprentissage de l’histoire des khmers rouges.

 

Les enseignants sont aussi informés des efforts intenses afin de poursuivre en justice les anciens dirigeant du régime (les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC), traduit désormais en justice les principaux dirigeants du Khmer rouge encore en vie).

Aux vues des tensions actuelles qui s’immiscent au sein même du tribunal, il est essentiel de laisser un héritage historique durable aux nouvelles générations.

Lors d’une leçon, une professeure a expliqué avait été violée par un soldat khmer rouge, choquée que l’on puisse encore douter de son histoire, elle espère que la nouvelle génération de professeurs Cambodgiens s’assurera de transmettre à leurs élèves la vérité du régime des khmers rouges.

 

Éduquer, Apprendre et ne jamais oublier, pour que ce drame ne puisse jamais se reproduire, en silence..

 

Elèves de l'institut Confucius de l’Académie Royale du Cambodge

Elèves de l’institut Confucius de l’Académie Royale du Cambodge

Rejoins moi

Cédric

Responsable chez cambodge.eu
Expatrié au Cambodge depuis 8 ans et passionné par ce merveilleux pays, je propose aux lecteurs, par le biais de différents articles, les dernières actualités du royaume, mais aussi des avis et critiques sur les Restaurants et Hôtels du royaume.
Rejoins moi
Accueil
Qualité des plats
Propreté
Résumé

3 Comments on "Pour ne jamais oublier ! Le rôle essentiel des enseignants Cambodgiens.."

  1. Bonjour,

    Merci pour ce très bon article !

    Au plaisir de vous lire..

     
  2. le savoir et la connaissance sont les premiers rempart a toute forme de dictature ou de manipulation (et c’est valable pour nous en France)
    quand on vois la fougue des petits(es) Khmers a se rendre a l’école (pour ceux qui peuvent)beaucoup en Europe devrait se poser des questions sur la chance qu’ils ont de pouvoir s’éduquer correctement et de ne pas en profiter pleinement.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*


Aller à la barre d’outils