Heureux comme un poisson dans l’eau..

Poisson chance CambodgePoisson chance Cambodge

L’anémie : un problème sérieux de santé publique

Dans les villages du Cambodge, on trouve des enfants agiles et particulièrement alertes, mais ils sont petits et faibles physiquement, avec un développement mental très lent. Les femmes souffrent d’épuisement et de constants maux de tête, ce qui les rendent incapables de travailler. Quant aux femmes enceintes, elles sont confrontées à de graves complications de santé avant de donner naissance à leurs enfants.

Anémie

Anémie

Ce problème de santé publique porte un nom : l’anémie, il se caractérise par un manque de globules rouges, des cellules que l’on retrouve dans le sang et qui servent entre autres à apporter de l’oxygène aux tissus et aux organes.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que plus de deux millions de personnes, (30% de la population mondiale), sont anémiques, principalement en raison d’un manque de fer.

Un Problème nutritionnel généralisé

L’anémie c’est le problème nutritionnel le plus répandu dans le monde et qui affecte principalement les femmes en âge de procréer, les adolescents mais aussi les enfants.

Au Cambodge, cette condition est particulièrement répandue. Plus de 50% des femmes et enfants en souffrent, la cause principale : la carence en fer.

Si il n’y a pas suffisamment de globules rouges, les organes finissent par ne pas avoir assez d’oxygène, les conséquences sont inévitables : ces personnes sont touchées par la fatigue, l’essoufflement, de constantes palpitations et ont tendance à être plus sensible à la maladie et aux infections.

Cependant, des solutions existent : des compléments alimentaires ou encore des pilules afin d’augmenter l’apport en fer, mais les habitants du Cambodge ne les prennent pas, par manque de moyens, mais aussi par refus, compte tenu de certains effets secondaires gênants.

Une idée révolutionnaire..

Anémie poisson chance

 

Inspiré par des recherches antérieures montrant que la cuisson en fonte des pots de fer augmente la teneur de cette substance dans les aliments, un jeune homme, Christophe Charles, diplômé en sciences, a décidé de tenter l’expérience sur le terrain.

Son invention, devenu aujourd’hui symbole, en forme de poisson (symbole de chance dans la culture cambodgienne), a été conçu pour libérer la quantité exacte de fer.

La recette est simple, explique le scientifique..

“Faire bouillir de l’eau ou de la soupe de poisson avec le fer pendant au moins 10 minutes, l’objet métallique libère alors du fer. Ensuite, vous pouvez retirer (le poisson) et ajouter un peu de jus de citron, qui permettra l’absorption du fer.”
« Cette méthode, quotidiennement, devrait fournir 75% de la quantité quotidienne recommandée de fer pour un adulte et encore plus pour un enfant ».

Les différents tests sur des centaines de résidents d’une province du Cambodge ont montrés que près de la moitié d’entre eux ne sont plus touchés d’anémie, après avoir accepté le «traitement» durant 12 mois.

 

Culturellement acceptable et pas trop cher

Près de 2.500 familles cambodgiennes utilisent désormais cette invention. L’organisation Lucky Iron Fish a distribué environ 9.000 poissons à travers les hôpitaux cambodgiens, par l’intermédiaire d’organisations non-gouvernementales.

Mais ce qui satisfait le plus Charles, c’est le fait que les gens semblent avoir accepté le fameux poisson de fer ! En témoigne cette adepte : «Je suis heureuse. Les résultats de mes tests sanguins ont montrés que ma carence en fer a complètement disparu, je me sens tellement mieux.. ».

Rejoins moi

Cédric

Responsable chez cambodge.eu
Expatrié au Cambodge depuis 8 ans et passionné par ce merveilleux pays, je propose aux lecteurs, par le biais de différents articles, les dernières actualités du royaume, mais aussi des avis et critiques sur les Restaurants et Hôtels du royaume.
Rejoins moi

Soyez le premier à commenter Sur "Heureux comme un poisson dans l’eau.."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*