Des plongeurs-démineurs cambodgiens désamorcent une bombe américaine

Bombe Mark 82 découverte au CambodgeBombe Mark 82 découverte au Cambodge

De fabrication américaine, d’environ 200 kg, cette bombe était enfouie dans le lit du Mékong, découverte par un pêcheur qui avait plongé dans le Mékong pour dégager son filet, coincé par l’engin.

Cette opération sans précédent, menée à Kandal, à 35 km à l’est de Phnom Penh, a permis de désamorcer une bombe de type Mark 82 (MK82), qui se trouvait à plus de sept mètres de profondeur, enfouie dans le lit du Mékong, et à seulement 200 mètres de l’embarcadère d’un ferry.

Les démineurs, dont la plupart n’ont appris à nager et plonger que très récemment, l’ont draguée jusqu’à la rive après l’avoir reliée à un ballon qu’ils ont ensuite gonflé pour la déplacer. Ils l’ont ensuite désamorcée.

La bombe avait surement été larguée lors des bombardements contre les rebelles Khmers Rouges par les forces américaines ou cambodgiennes vers la fin des années 60 ou au début des années 70.

Le déminage sous l’eau est particulièrement compliqué par le fait que peu d’experts maîtrisent la plongée. Mais depuis deux ans, ils peuvent suivre un entraînement spécifique avec le Centre cambodgien d’action contre les mines.

«C’est un énorme défi pour eux», a déclaré Allen Tan, directeur de la fondation au Cambodge, expliquant que les démineurs ont dû «apprendre à nager, à plonger mais aussi à maîtriser l’une des techniques de plongée les plus difficiles au monde».

Rejoins moi

Cédric

Responsable chez cambodge.eu
Expatrié au Cambodge depuis 8 ans et passionné par ce merveilleux pays, je propose aux lecteurs, par le biais de différents articles, les dernières actualités du royaume, mais aussi des avis et critiques sur les Restaurants et Hôtels du royaume.
Rejoins moi
Accueil
Qualité des plats
Propreté
Résumé

1 Comment on "Des plongeurs-démineurs cambodgiens désamorcent une bombe américaine"

  1. Bonjour. Notre famille fuir le cambodge en 1980 pour se refugier en thailand. J’avais 12ans a l’epoque.j’ai connue cette atrocité et ne pourai jamais oublié. J’ai appris a plonger et nager mon but c’est de pouvoir justement exploirer les fonds d’eaux khmer. J’aimerais tant faire quelques chose pour contribuer a mon pays.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*


Aller à la barre d’outils