Les militantes du droit à la terre graciées par le roi

Militantes du droit à la terreMilitantes du droit à la terre

Le roi Norodom Sihamoni a accordé une grâce royale aux 10 condamnées, militantes du droit à la terre, dont cette femme de 75 ans, plus connue sous le surnom de “Mommy”.

Mummy : Militante du droit à la terre

Mummy : Militante du droit à la terre

Libérées ce samedi 16 mai 2015, les militantes et un moine bouddhiste avaient été condamnés en novembre dernier, chacun à un an de prison pour avoir entravé la circulation en manifestant leur opposition à un projet foncier.

En appel, leur peine avait été réduite à dix mois de prison pour huit d’entre elles et à six mois pour “Mommy”.

L’ancien moine a lui aussi été gracié mais il est mis en cause dans une seconde affaire, mais pourrait être libéré sous caution ce lundi 18 mai 2015.

Les condamnées appartenaient majoritairement à la communauté de Boeung Kak, où des milliers de familles ont été expulsées pour faire place à un projet immobilier sur les bords du lac.

Rejoins moi

Cédric

Responsable chez cambodge.eu
Expatrié au Cambodge depuis 8 ans et passionné par ce merveilleux pays, je propose aux lecteurs, par le biais de différents articles, les dernières actualités du royaume, mais aussi des avis et critiques sur les Restaurants et Hôtels du royaume.
Rejoins moi

Soyez le premier à commenter Sur "Les militantes du droit à la terre graciées par le roi"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*