Sergueï Polonski, l’ex-patron du groupe immobilier Mirax Group expulsé du Cambodge

Sergei PolonskySergei Polonsky

Sergueï Polonski, l’oligarque russe soupçonné par la justice de son pays d’avoir détourné des millions de dollars dans un scandale immobilier, a été expulsé du Cambodge ce Dimanche.

Agé de 42 ans, Sergueï Polonski a été arrêté par l’immigration ce vendredi sur une île au large de Sihanoukville, suite à une infraction au droit de séjour après expiration de son visa, puis expulsé vers son pays ce dimanche matin, escorté par des officiels russes.

Sergueï Polonski vivait illégalement au Cambodge, depuis plus de deux ans. Huit ressortissants russes arrêtés sont également menacés d’expulsion, selon le département de l’immigration au ministère cambodgien de l’Intérieur.

Un tribunal russe, en avait ordonné, en août 2013, son arrestation, après son inculpation par défaut, pour son implication présumée dans une escroquerie de plus de plus de cinq milliards de roubles (1 milliard d’euros) qui a floué plus de 80 investisseurs.

Les enquêteurs soupçonnent cet homme d’affaires d’avoir orchestré l’ensemble du montage frauduleux, lié à la construction d’un complexe immobilier en 2007-2008. Il avait été arrêté une première fois au Cambodge fin 2013, à la demande de la Russie mais libéré par une juridiction d’appel en janvier 2014.

Sergueï Polonski, qui clame son innocence, avait évoqué l’an dernier “une grosse affaire” impliquant “beaucoup de mauvaises personnes”. “Je n’ai pas pris d’argent”, avait-il assuré à l’époque.

Le 31 décembre 2012, Sergueï Polonski avait été interpellé avec deux de ses compatriotes à Sihanoukville. Les trois hommes auraient utilisé un couteau pour menacer six membres d’équipage sur un bateau qui les ramenait d’une île voisine. Les victimes ont raconté à la police que les Russes les avaient d’abord enfermées dans la cabine puis dans la salle de bain, avant de les forcer finalement à sauter à la mer. Sergueï Polonski avait été placé en liberté provisoire trois mois plus tard.

L’ex-patron du groupe immobilier Mirax Group, avait vu ses affaires s’effondrer peu après le début de la crise financière de 2008, laissant à l’abandon le chantier moscovite de la tour de la Fédération, un gratte-ciel qui était appelé à devenir le plus haut bâtiment d’Europe..

Rejoins moi

Cédric

Responsable chez cambodge.eu
Expatrié au Cambodge depuis 8 ans et passionné par ce merveilleux pays, je propose aux lecteurs, par le biais de différents articles, les dernières actualités du royaume, mais aussi des avis et critiques sur les Restaurants et Hôtels du royaume.
Rejoins moi

Soyez le premier à commenter Sur "Sergueï Polonski, l’ex-patron du groupe immobilier Mirax Group expulsé du Cambodge"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*