Stung Mean Chey : Bienvenue en enfer

Steung MeancheySteung Meanchey

La décharge de Stung Mean Chey à Phnom Penh, est un amas de détritus à ciel ouvert, une montagne d’immondices de 7 hectares sur 20 mètres de haut où vivent et travaillent de très nombreuses familles cambodgiennes.

La décharge de Stung Mean Chey c’est un des spectacles les plus abominables qui soit : pieds et mains nus, des enfants dès leur plus jeune âge, travaillent quotidiennement, de jour comme de nuit et certain n’ont autre choix que de se nourrir directement de ce qu’ils dénichent.

Ces jeunes enfants ramassent, entassent puis tentent de vendre tout ce qui pourrait être vendu afin d’aider leur pauvre famille, seul moyen de pouvoir s’en sortir dans un pays ou plus d’un 1/3 de la population vit sous le seuil de pauvreté, avec souvent moins d’un dollar par jour.

Enfant de décharge de Phnom Penh

Enfant de décharge de Phnom Penh

C’est dans cette immense montagne d’ordure que ces jeunes enfants sont confrontés à tous les risques imaginables : Accidents, Nuages de fumée toxique, dysenterie et autres maladies infectieuses.

Dans une odeur pestilentielle, il arrive bien souvent que des enfants meurent, écrasés par un camion de décharge. Un scenario morbide mais qui fait bel et bien partie du quotidien de ces jeunes enfants.

Heureusement, depuis quelques années, de nombreuses associations humanitaires ont pris le devant et tente d’en atténuer les problèmes.

L’association « pour un sourire d’enfant » – Groupe PSE

« pour un sourire d’enfant » a été Fondé en 1995 par un couple de français. Le début de ce long combat a commencé après avoir récolté les tous premiers dons qui ont permis de créer en priorité un centre afin d’accueillir les jeunes chiffonniers.

Pour un sourire d'enfant

Pour un sourire d’enfant

Aujourd’hui PSE est devenu un groupe humanitaire important, une véritable bénédiction pour plus de 4000 enfants, une structure scolaire qui compte désormais plus de 150 professeurs, une aide médicale de 40 personnes. Scolariser les enfants et l’aider à s’en sortir au plus vite en les faisant entrer à tout prix dans le marché du travail. C’est la raison pour laquelle le centre fourni depuis quelques années, une véritable filière de formation professionnelle à travers pas moins de 19 métiers qui permettent a plus de 300 enfants, chaque année, de découvrir une vie différente.

A Stung Meanchey, de jour, comme de nuit, des enfants continuent de travailler sur cet immense tas d’ordures..

 

Un grand merci a Christian et Marie-France des Pallières, responsables du groupe PSA..

Rejoins moi

Cédric

Responsable chez cambodge.eu
Expatrié au Cambodge depuis 8 ans et passionné par ce merveilleux pays, je propose aux lecteurs, par le biais de différents articles, les dernières actualités du royaume, mais aussi des avis et critiques sur les Restaurants et Hôtels du royaume.
Rejoins moi

1 Comment on "Stung Mean Chey : Bienvenue en enfer"

  1. Merci pour votre article j’ai été très touché longue vie à PSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*