Les jeunes cambodgiens conscients du fléau de la corruption

Corruption CambodgeCorruption Cambodge

Les résultats d’une étude de Transparency International au Cambodge  transmise à partir d’une enquête auprès de 1 200 jeunes âgés de 15 à 30 fait apparaître que plus de 98 % des jeunes cambodgiens sont parfaitement conscients que la corruption est un frein à la croissance de leur pays.

27 % déclarent avoir déjà versé un pot-de-vin afin de recevoir un traitement médical adapté, 49 % avouent avoir utiliser cette pratique afin de passer leurs examens, suite aux mesures « anti-triche » adoptées l’année dernière.

La corruption est présente partout, du système judiciaire en passant par l’éducation ce qui classe aujourd’hui le Cambodge parmi les 20 pays les plus corrompus au monde.

Ok Serei Sopheak

Ok Serei Sopheak

Lors de la présentation de ces conclusions de l’ONG, OK Serei Sopheak, président du conseil d’administration de TI Cambodge a déclaré : “L’habitude de la corruption et le népotisme a été profondément enraciné, les jeunes doivent garder à l’esprit qu’ils ne peuvent pas suivre la même tendance”.

Il n’existe malheureusement pas de mécanisme miraculeux permettant à la population cambodgienne ou aux experts de la surveiller.

Des solutions intermédiaires ont étés toutefois proposées par l’ONG comme l’adoption d’une « protection du dénonciateur » qui pourrait permettre a la population de dénoncer un acte de corruption sans avoir d’ennuis par la suite..

Quand on découvre que plus de 65 % des jeunes cambodgiens n’ont aucune idées des actions gouvernementales, il serait surement essentiel de les pousser à étudier les conséquences d’une telle mascarade sur leur pays !

Rejoins moi

Cédric

Responsable chez cambodge.eu
Expatrié au Cambodge depuis 8 ans et passionné par ce merveilleux pays, je propose aux lecteurs, par le biais de différents articles, les dernières actualités du royaume, mais aussi des avis et critiques sur les Restaurants et Hôtels du royaume.
Rejoins moi

Soyez le premier à commenter Sur "Les jeunes cambodgiens conscients du fléau de la corruption"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*