Au cambodge, les accidents de moto font plus de morts que le Sida

Transport de canardsTransport de canards

Seul un quart des automobilistes cambodgiens disposent d’un permis de conduire, 70% des conducteurs de deux-roues ne comprennent pas la signification d’un panneau stop. Ce qui pourrait expliquer que le Cambodge est en première ligne de la plus invisible des crises sanitaires mondiales: la hausse exponentielle de la mortalité routière.

Si l’on compare ces chiffres avec dans des pays riches comme les Etats-Unis, les motos et cyclos représentent en général à peine 5% des véhicules en circulation, pour 12% de la mortalité routière. Au Cambodge, les accidents de moto représentent près de 70 % de la mortalité routière.

Avec un nombre de véhicules motorisés multiplié par deux tous les cinq ans, une hausse proportionnelle de la mortalité est à prévoir..

Accident moto Cambodge

Accident moto Cambodge

Les accidents de la route coûtent aux économies du Sud-Est asiatique entre 2 % et 3,5 % de leur PIB annuel.

Les principaux facteurs en sont la perte de productivité que génèrent les morts et les handicaps (l’énorme majorité des victimes sont des hommes), le fardeau imposé au système de santé ainsi que les dommages matériels.

Les accidents de la route ont coûté l’année passée près de 300 millions d’euros à l’économie cambodgienne, avec un inconvénient certain: ils sont mortels.
Dans les pays en voie de développement, au cours de la prochaine décennie, ils sont bien partis pour faire davantage de morts que le sida et la tuberculose.
Le supercub et le Cambodge

supercub

supercub – Cambodge

Au Cambodge, les motos font partie intégrante du paysage urbain, depuis la fin des années 1950, date à laquelle Honda sortait son premier modèle emblématique Super Cubs.

Aussi économiques à fabriquer qu’à conduire, ce sont plus de 87 millions d’exemplaires qui ont été vendus dans le monde entier, ce qui en fait le véhicule le plus populaire de tous les temps.

 

Le Cambodge c’est aujourd’hui  plus de 2 millions de deux roues contre seulement 43.000 en 1990.

Ces dix dernières années, le nombre de motos a augmenté d’environ 20% par an; sur cette même période, la mortalité routière aura été plus que doublée..

Rejoins moi

Cédric

Responsable chez cambodge.eu
Expatrié au Cambodge depuis 8 ans et passionné par ce merveilleux pays, je propose aux lecteurs, par le biais de différents articles, les dernières actualités du royaume, mais aussi des avis et critiques sur les Restaurants et Hôtels du royaume.
Rejoins moi
Accueil
Qualité des plats
Propreté
Résumé

1 Comment on "Au cambodge, les accidents de moto font plus de morts que le Sida"

  1. Bonjour,
    Dites a mon Ami Alain Menoud de pnen pehen.de rouler doucement Merci

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*


Aller à la barre d’outils